NOM COMMUN :
    Tamarin.
NOM UNIVERSITAIRE :
    Tamarindus indica.
DESCRIPTION :

FAMILLE :
Caesalpiniaceae leguminoseae.
AUTRES APPELLATIONS :
Dattier de l'Inde. Tamarinier.  
PARTIES UTILISÉES : La pulpe du fruit. L'écorce.
ORIGINE : Ethiopie, Soudan. (Pour certains : l'Inde).
COMPOSITION :
Huile Essentielle : terpenes (limonene, geraniol)
Vitamines : A, B1, B2, PP, C.
Minéraux : Calcium, Fer, Sodium, Potassium.
L'écorce est très riche en tanins.
PROPRIETES THERAPEUTIQUES :

Le Tamarinier est une espèce largement répandue dans la zone tropicale sèche.
C'est un arbre au feuillage d'un vert intense qui peut atteindre 30m et vivre plusieurs siècles. Il fut introduit il y a fort longtemps en Inde puis dispersé par les Croisés et les Arabes dans le monde tropical et subtropical.
C'est un arbre considéré comme sacré en Inde et dans plusieurs états africains. Son nom en Wolof -Dakhar- aurait été selon certains, à l'origine du nom de la ville de Dakar. Il est actuellement cultivé dans de nombreux pays.
Le fruit du Tamarinier est surtout utilisé en médecine traditionnelle pour ses
vertus
laxatives et fébrifuges.
Son action laxative est douce et convient de ce fait aux enfants.
L'écorce du Tamarinier possède également d'importantes propriétés
cicatrisantes et hémostatiques. Pour ce besoin, les tradipraticiens Sénégalais l'utilisent en association avec les fruits d'
En décoction, macération ou sirop, la pulpe du fruit est prescrite dans les cas de néphrite aigüe ou de blennorragie.
Dans la zone Caraïbes, l'infusion de feuilles de Tamarin associées à celles du Manguier est utilisée pour lutter contre l'hypertension artérielle.

Dans la pharmacopée moderne, on le trouve sous forme de gélules comme
laxatif doux en association avec la poudre de feuilles de Séné. La pulpe de tamarin est également utilisée en extrait mou acqueux (solution gingivale) en stomatologie comme anti-inflamatoire. (Vidal)

Recettes.
En tisane: 20 g de pulpe dans un litre d'eau, porter à ébulition, infuser 10 minutes. Filtrer, prendre 2 à 3 tasses par jour. (Laxatif doux).
Décoction : 15g d'écorce et de feuilles dans un litre d'eau, faire bouillir 30 mn,
laisser macérer 2 heures. A utiliser
dans les cas de dermatoses infectées,
de conjonctivite, de gingivite ou aphtes
(en bain de bouche).
L'infusion de 10 gr de feuilles et d'écorce dans 1 litre d'eau bouillante est également prescrite pour lutter contre l'asthme bronchique. (3 tasses par jour).
(Docteur Laurent Ake Assi  -Abidjan).


INDICATIONS :


PROPRIÉTÉS EN USAGE INTERNE : Laxatif. Fébrifuge.Purgatif. Diurétique. Hypotenseur.
PROPRIÉTÉS EN USAGE EXTERNE : Bactéricide. Insecticide. Cicatrisant.
INDICATIONS EN USAGE INTERNE : Constipation. Fièvres. Hypertension artérielle.
INDICATIONS EN USAGE EXTERNE : Plaies infectées. Ulcères. Gingivites. Conjonctivites.
UTILISATION EN USAGE INTERNE :   Sirop. Gélules. Décoctions. Infusions.
UTILISATION EN USAGE EXTERNE :   Pulpe broyée. Extrait mou. Hydrolats.

*

 



 

 

 

Téléchargements

Fonds d'écrans
Images d'Afrique

-------------------

Liens

Phytothérapie
Afrique
Recherche
Plantes médicinales


------------------